Entretien d’embauche dans un lieu public

Ne soyez pas étonné si un recruteur vous propose une entrevue dans un lieu public. Il a forcément ses motifs (indisponibilité de locaux dans l’entreprise, confidentialité du recrutement vis-à-vis des salariés ou encore volonté d’optimiser son temps), mais vous voilà maintenant avec de nouvelles appréhensions : lieu à évaluer, tenue à porter, comportement à adopter… Faites appel à votre bon sens, et le recrutement devrait se dérouler normalement.

 

Lieu à valider, recruteur à repérer
Certes, vous voulez cette entrevue et ce poste, mais vous n’allez quand même pas accepter n’importe quel endroit. Autrement dit, méfiez-vous de la chambre d’hôtel ou du bar, mais acceptez sans problème une rencontre dans un café, un restaurant, un jardin public, un salon d’aéroport, un hall de gare, un bar d’hôtel. N’hésitez pas à demander des précisions sur l’endroit où le recruteur est censé vous accueillir (quel numéro de table d’un restaurant, en face de quelles boutiques dans un hall de gare…?). Vous pourriez aussi décider d’arriver relativement en avance et de choisir votre emplacement en tenant compte du bruit, du passage… Si le recruteur a une photo de vous, il est censé vous reconnaître et faire les premiers pas; à défaut, demandez-lui comment vous pourriez le repérer pour vous éviter d’accoster tous les costards-cravates de la place. Enfin, vu le cadre atypique de cette entrevue, il est fort probable que celui-ci dure moins longtemps que d’habitude, alors demandez au recruteur le temps qu’il pense allouer à cet exercice. Ce serait dommage de garder vos dernières cartouches pour la toute fin… qui n’aura pas lieu.

 

Évaluation en filigrane de votre savoir-être
Quelle aubaine pour le recruteur qui pourra évaluer non seulement vos compétences et votre expérience, mais aussi différents éléments de votre personnalité non décelables dans une salle de réunion : votre capacité de concentration – gardez toujours le contact visuel avec le recruteur – malgré les nuisances sonores et les oreilles indiscrètes; votre professionnalisme – habillez-vous comme lors d’une entrevue classique et assoyez-vous bien droit sur le canapé, le banc… – même si le cadre invite à la décontraction; votre aisance relationnelle à relancer la conversation si votre interlocuteur est en train de se débattre avec un morceau de viande; votre amabilité avec le serveur; votre esprit de décision pour le choix de la boisson ou du menu. Sur ce point, ne commettez pas de faux pas : acceptez que le recruteur vous offre une boisson – café, thé, eau… mais surtout pas d’alcool même si lui y cède –; optez pour un plat digeste, qui se mange facilement (pour éviter éclaboussures ou tâches) et surtout pas le plus onéreux; pensez à prendre de petites bouchées pour lui répondre dans un temps acceptable – souvenez-vous, on ne parle pas la bouche pleine. L’entrevue arrivant à son terme, ce n’est pas le moment de baisser la garde : s’il y a eu une quelconque consommation, pensez à bien vous essuyer les mains sur votre serviette – poignée de main à venir oblige – et à la remettre sur la table, non pas en boule… mais légèrement repliée. Enfin, si le recruteur souhaite payer l’addition, acceptez poliment – après au maximum un refus –, mais en aucun cas les rôles ne doivent être inversés; au pire, chacun paiera sa note.

 

L’entrevue dans un lieu public ne devrait ni vous stresser davantage ni vous rendre dilettante. Maintenant que vous connaissez les pièges à éviter et les astuces à suivre, pensez à bien préparer les fondamentaux de l’entrevue classique.


Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#